Paris – Rassemblement du 13/02/2021

Retour sur la manifestive de soutien Maskarade du 13 février:

Après un arrêté liberticide limitant le niveau sonore à 81 décibels (un cri humain est à 95dB), la préfecture de police de Didier Lallement a encore une fois aujourd’hui montrée sa volonté d’invisibiliser toute contestation.
Le rassemblement à très vite été encerclé et les manifestatant.es découragées d’approcher. Une nuée de CRS et de BRAV parcourait la foule pour verbaliser les personnes dont le masque n’était pas parfaitement mis ou qui se trouvaient à moins d’un mètre de leurs amis. Allant même jusqu’à extraire des dizaines de personnes à la fois, sans oublier de les violenter à coups de matraques ou de pieds. Des couples ont même été séparés parce qu’ils s’embrassaient !

Les forces de l’ordre ont ainsi procédées par vagues de 10 minutes d’intervalle, en interrompant systématiquement les discours sur scène.

DÉMONSTRATION DE FORCE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS

Cette mascarade était un prétexte pour la préfecture afin de nous censurer et de nous empêcher d’exprimer nos revendications ! La place de la Nation était encerclée par un dispositif effarant et les pressions policières ont empêché cette manifestation de se tenir comme elle le devait !

Nous tirerons les conséquences de cette répression écrasante. 
Les actes ont des conséquences. 

Puisque nous ne pouvons nous faire entendre légalement dans la rue, la résistance festive continuera de porter haut et forts ses revendications par tous les moyens nécessaires !
Nous ne nous laisserons pas censurer par un état qui prend des mesures liberticides et qui montre encore une fois une réelle volonté d’empêcher toute alternative sociale et culturelle ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *